Lit bébé Montessori : à partir de quel âge ?

De nos jours, c’est certainement la question que l’on entend de plus en plus souvent de la part des parents. Avant d’expliquer un peu plus, il est important de mentionner que la “méthode Montessori” n’est pas seulement un meuble (dans ce cas, le lit), mais toute une philosophie développée par Maria Montessori et qui se base sur le regard de l’enfant sur l’environnement et la façon dont il va influencer son développement.

Le lit Montessori : une brève présentation

Le premier principe du lit Montessori est de rester le plus près possible du sol. De cette manière, les parents appliquent le principe de la liberté de mouvement et génèrent l’indépendance et la responsabilisation de l’enfant. Ils doivent pouvoir entrer et sortir du lit par eux-mêmes, sans l’aide d’adultes.

Le lit Montessori à partir de quel âge faut-il l’envisager pour l’enfant ?

Avant 1 an c’est trop tôt : on garde le berceau

En tant que mère, je pense que la chose la plus importante est toujours la sécurité. Et jusqu’à un an, c’est encore plus important, surtout pendant leur sommeil. Et le berceau, c’est toujours le meuble qui offre le plus de sécurité pendant qu’ils se rechargent !

En dehors de cela, la première année est déjà une phase de nombreux changements et d’adaptations pour la famille. C’est pourquoi il est essentiel de minimiser les soucis ! Et personne n’a besoin de dormir en s’inquiétant du bébé qui se roule par terre dans la chambre !

Un autre facteur important concerne le développement du bébé vers l’autonomie. Je pense que cette évolution doit se faire sous la supervision et la direction d’un adulte. En outre, ils ne “jouent” pas seuls à ce stade. Donc, si le but du lit est de faire jouer votre bébé en toute sécurité, vous pouvez avoir un joli tapis interactif que vous pouvez transporter et votre bébé s’amusera ! Ce que je veux dire par là, c’est que vous n’avez pas besoin d’une chambre avec un lit de montagne pour donner à votre bébé cette expérience et cet apprentissage.

Outre ces questions, toute personne ayant été mère sait que la première année d’un bébé est la plus merveilleuse de toutes, mais aussi la plus épuisante pour les parents ! Je me demande donc : est-il idéal de s’accroupir par terre tous les jours et toutes les nuits pendant plusieurs fois ? Je trouve cela particulièrement nécessaire.

Après 1 an : on peut passer le bébé sur un lit Montessori

En général, les bébés sont plus actifs et beaucoup savent déjà comment marcher ! Ils commencent à tout explorer, à jouer et à vouloir essayer toutes les “nouvelles choses” qui se présentent. C’est aussi à ce moment qu’ils commencent à essayer de sortir du lit de bébé de toute façon, y compris en grimpant aux barres et en jouant. A ce moment, le besoin devient un autre et l’autonomie pour se lever et se coucher sans risque de chute et de blessure, devient une alliée. Et c’est alors que la philosophie Montessori devient merveilleuse, même pour la sécurité du petit.

Mais plus que de penser au lit Montessori, pensez à l’espace dans son ensemble. Il doit être entièrement accessible à l’enfant, car c’est en prenant et en interagissant avec les choses que l’apprentissage et la construction de l’autonomie ont lieu. 

C’est pourquoi une chambre dans son ensemble doit etre pensée avec la philosophie Montessori :

  • Des étagères basses, installées à leur hauteur, avec un accès facile. N’oubliez pas que les petits ne font pas attention aux risques et essaient de grimper pour obtenir ce qu’ils veulent.
  • Les tables et les chaises doivent être conçues pour qu’ils puissent dessiner, jouer et distraire.
  • Un petit coin de lecture est TOUJOURS le bienvenu ! L’insertion précoce de livres et de magazines dans la routine est le meilleur moyen de faire de la lecture une habitude indispensable !
  • Le miroir avec barre fait aussi une grande différence pour stimuler le développement. L’enfant aime utiliser la barre pour se lever et se découvrir par ses réflexes !

En ce qui concerne le lit, c’est le moment de choisir entre changer le berceau pour un petit lit Montessori (simple standard), ou transformer le berceau que votre bébé utilise en un mini lit. Cette deuxième option prolonge un peu l’utilisation et donne la même autonomie de monter et descendre pour l’enfant.

En fait, cette réflexion me permet de m’assurer que peu importe qu’il s’agisse d’un lit d’enfant ou d’un mini lit… L’important est de penser à l’ensemble du projet Montessori sur le long terme. Résolvez déjà les étagères, la table, la chaise, les accessoires et rendez tout accessible, en pensant à l’utilisation de l’enfant. Pour finir, à la question “Berceau ou lit d’enfant”, la meilleure réponse est : voyez ce qui est bon et faisable pour le quotidien et la routine de votre famille !

La méthode Montessori

La méthode Montessori est le résultat d’une recherche scientifique et empirique développée par le médecin et pédagogue Maria Montessori, où l’accent a été mis sur le développement des capacités physiques, sociales et psychologiques des enfants par la liberté avec des limites et du respect.

Les principes de l’éducation Montessori devraient être appliqués dans tous les environnements où l’enfant vit, mais, nous savons que c’est un énorme défi pour les parents, d’adapter toute la maison pour suivre la méthode 100%. C’est pourquoi nous vous encourageons à commencer à appliquer la méthode à l’environnement dans lequel votre enfant passera plus d’heures de sa vie, dans sa propre chambre, où il saura que c’est son petit monde. Dans la méthode Montessori, les parents doivent encourager l’indépendance des petits, en laissant tout à un moment où l’enfant peut y accéder.

Le mobilier doit être acquis dans le cadre du concept en permettant à l’enfant d’accéder à des jouets, des livres et même des vêtements sans l’aide des adultes.



Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
*
*